Comment choisir une porte fermière ?

En aluminium, en acier, en bois ou en PVC, la porte fermière est une porte qui doit son nom aux anciennes portes de ferme. Elle est essentiellement composée de deux vantaux superposés et entièrement indépendants l’un de l’autre. En principe, le vantail du haut est généralement vitré, car il reste souvent ouvert pour laisser entrer l’air et la lumière. La partie inférieure est, quant à elle, fermée pour éviter que les animaux rentrent dans la maison sans autorisation. Sur le marché actuel, vous trouverez différentes sortes de portes fermières qui répondent à toutes les exigences. Pour ne rien laisser au hasard, voici quelques conseils pratiques pour bien choisir votre porte fermière.

Quels sont les atouts d’une porte fermière ?

Une porte fermière est une porte à moitié ouverte et à moitié fermée qui présente de nombreux avantages.

  • Une porte fermière apporte une aération optimale dans votre maison ou votre pièce de vie : le vantail du haut d’une porte fermière peut rester ouvert toute la journée. C’est une solution pratique pour laisser circuler l’air et la lumière naturelle dans votre maison.
  • Une porte fermière joue un rôle de sécurité à l’entrée principale de votre maison : prenez le temps de voir des réalisations de portes fermières, le vantail du bas est fermé en permanence pour empêcher vos enfants et vos animaux domestiques de sortir à l’extérieur sans permission. De même, vous évitez aussi d’avoir des invités surprises à la maison.
  • Vous profitez d’une vue immédiate sur votre jardin extérieur depuis votre porte fermière : vous n’êtes pas obligé de sortir dans la cour pour prendre une bonne bouffée d’air frais.
  • L’air reste frais dans votre maison même le soir grâce à une porte fermière : vous pouvez la laisser ouverte même le soir en plaçant un filet ou une moustiquaire le long du vantail du haut.
  • Une porte fermière peut être équipée de plusieurs options de confort et de sécurité : elle apporte une parfaite isolation thermique grâce à la possibilité d’intégrer un système de double vitrage, des serrures de 3 à 5 points ou encore deux poignées.
  • La porte fermière apporte une touche esthétique à votre maison : elle se décline en plusieurs coloris, design, matériaux et finitions pour s’aligner aux tendances du moment.
  • Une porte fermière est facile d’entretien : en fonction du matériau que vous choisissez.

Quel matériau choisir pour ma porte fermière ?

Selon le rendu esthétique souhaité, le niveau de sécurité et d’isolation recherché, ainsi que le budget alloué à cet équipement, les portes fermières se déclinent en plusieurs matériaux.

  • La porte fermière bois

C’est un modèle classique, voire traditionnel, inspiré des portes des fermes d’autrefois. Le bois permet d’atténuer les contrastes architecturaux en cas de rénovation d’une maison de campagne. C’est aussi le matériau idéal pour fabriquer une porte fermière avec un châssis haut vitré ouvrant.

  • La porte fermière PVC

Le PVC est un matériau à privilégier pour obtenir une meilleure isolation thermique et acoustique dans votre intérieur. Une porte fermière en PVC est aussi inoxydable et très solide. Elle offre une durabilité optimale et un design particulièrement soigné.

  • La porte fermière alu

L’aluminium est un choix de référence pour obtenir une porte qui s’adapte à tous les projets de construction, traditionnel ou moderne. De plus, une porte fermière en aluminium est facile à entretenir, à l’aide d’une éponge et d’un peu d’eau savonneuse.