Maison ancienne : comment réduire le coût de l’isolation ?

L’isolation thermique est une opération qui permet de limiter les pertes d’énergie d’un bâtiment. Dans une ancienne habitation, cette isolation est très souvent limitée, ou insuffisante. Cela peut avoir un fort impact sur la facture d’énergie lors de la période hivernale. Si vous comptez engager des travaux d’isolation dans une ancienne maison, voici quelques conseils qui peuvent vous aider à réduire les coûts des travaux.

Renseignez-vous sur les aides financières disponibles pour votre isolation

Compte tenu du coût que peuvent représenter les dépenses liées aux travaux d’isolation, il existe des mécanismes de financement publics et privés qui permettent d’alléger ce poids.

MaPrimeRénov’

MaPrimeRénov’ a remplacé le dispositif du CITE, et permet de financer des travaux de rénovation énergétique. Versée par l’Anah (Agence Nationale de l’Habitat), elle couvre de nombreuses dépenses, à condition que vous fassiez appel à des spécialistes RGE (Reconnus Garants de l’Environnement) pour vos travaux.

Les autres aides de l’Anah

L’Agence Nationale de l’Habitat est un organisme qui peut vous aider à financer des travaux d’isolation sur un bâtiment de plus de 15 ans. Celui-ci doit servir de résidence principale à l’occupant. L’Anah propose plusieurs aides pour aider à améliorer les performances énergétiques d’une ancienne maison. Il y a MaPrimeRénov’, mentionnée ci-dessus, mais aussi l’éco-PTZ (éco-prêt à taux zéro) ou encore les primes Coup de pouce Chauffage et/ou Isolation.

Les demandes de financement s’effectuent en ligne. En cas de décision favorable, vous bénéficiez d’un remboursement une fois les travaux terminés. Néanmoins, les foyers à revenus très faibles peuvent réclamer une avance pour débuter les travaux.

Les aides locales

Les collectivités territoriales proposent également des aides pour encourager les travaux destinés à faire des économies d’énergie. Les travaux d’isolation thermique sont bien sûr éligibles à ces aides financières. Elles sont définies spécifiquement en fonction de chaque collectivité. Le montant, le type et les conditions d’éligibilité répondent à des barèmes régionaux.

Parmi les critères d’attribution les plus récurrents, on retrouve le niveau de revenus et la nature des travaux.

La procédure administrative à suivre pour obtenir une aide des collectivités locales varie énormément. Dans la plupart des cas, il faut présenter un devis établi par un professionnel reconnu. Un formulaire est généralement fourni par la mairie ou par la région.

Nous vous recommandons de bien vous renseigner auprès des autorités compétentes avant de vous lancer dans des travaux visant à réduire votre consommation d’énergie. Des spécialistes certifiés des travaux de rénovation énergétique, comme Isoltoit, peuvent vous aider si vous recherchez des aides locales.

Les aides des fournisseurs d’énergie

Certaines sociétés proposent des prêts bonifiés, des primes ou des bons d’achat aux clients qui réalisent des travaux de rénovation énergétique. Ces aides font partie du dispositif des Certificats d’économies d’énergie (CEE). C’est un mécanisme qui encourage la population à réaliser ces travaux et à lutter contre les déperditions thermiques.

Les bailleurs, les propriétaires-occupants ou les locataires sont concernés. Il n’y a pas de conditions de ressources. Néanmoins, plus le foyer est pauvre, plus l’aide est importante. Les aides proposées concernent les habitations de plus de 2 ans. Il peut s’agir d’une résidence principale ou secondaire.

Les aides des fournisseurs d’énergie surviennent lorsque les travaux de rénovation améliorent la performance énergétique d’au moins 25 %. Il faut également que les travaux soient réalisés par un professionnel RGE.

aides de financement rénovation énergétique

Faites jouer la concurrence en comparant les devis

La meilleure manière de réduire le coût de l’isolation d’une maison ancienne est de trouver un bon artisan qui propose un prix abordable. Malheureusement, les tarifs pratiqués sont assez variés. Pour choisir l’artisan au meilleur rapport qualité/prix, vous devez comparer plusieurs devis proposés. Cela ne signifie pas pour autant que vous devez en sélectionner des dizaines avant de faire votre choix. Une liste de 3 ou 4 entrepreneurs suffit amplement.

Effectuez les travaux à la bonne saison

La période à laquelle vous effectuez les travaux d’isolation est un facteur très important. En effet, cela peut vous permettre de réaliser ces travaux dans les meilleures conditions, voire de les cumuler avec d’autres rénovations à effectuer chez vous. Il faut opter pour la saison la plus favorable aux travaux d’isolation thermique, de telle sorte que vous puissiez avoir plusieurs offres sur le tapis.

La période estivale est le meilleur moment pour effectuer les travaux d’isolation. Le temps est beau et les perturbations météorologiques sont plus rares. Vous pouvez en profiter pour refaire la toiture, installer des cloisons ou encore changer le revêtement du sol.