L’hydrogommage : le nettoyage des façades en toute sécurité

Les années passent et les murs des maisons et des immeubles se dégradent et se salissent de plus en plus, d’où la nécessité de les nettoyer de temps en temps. On vous parle justement aujourd’hui d’une technique de ravalement de façades ô combien efficace : l’hydrogommage, et cela quel que soit le type de support (béton, brique, pierre ou bois).

À quoi ça consiste ?

Le principe de l’hydrogommage se base sur la projection à basse pression d’eau et de poudre sur les façades. C’est l’impact de ce mélange sur les surfaces à nettoyer qui élimine toute sorte de saletés allant de la poussière à la rouille, en passant par la peinture abîmée/craquelée et toutes sortes de résidus (suie, anciens badigeons…). Même les graffitis sur les murs peuvent être enlevés par hydrogommage, ce qui démontre l’efficacité de cette technique.

Les avantages de l’hydrogommage

L’hydrogommage est d’ailleurs l’une des méthodes « préférés » des professionnels du ravalement, notamment grâce à son efficacité et d’autres avantages non négligeables. L’autre point fort du ravalement réside au niveau de la sécurité : l’ouvrier est protégé de toute projection de débris. En effet, par effet de pression, l’eau se charge de limiter les projections des gros débris, pendant que les petits résidus eux ruissellent avec l’eau déversée.

L’hydrogommage fait donc partie des techniques de nettoyage de façades les plus sûrs, à condition d’avoir le bon matériel en main et de maîtriser son utilisation.

Le matériel utilisé

Comme on l’a dit plus haut, on utilise un mélange d’eau et de poudre en respectant le bon dosage, à savoir 20% d’eau et 80% de poudre. Pour cette dernière, on a le choix entre trois types particuliers de poudre : la poudre de calcite (doux), la poudre de pierre (dur) et la poudre de verre (très dur). On en choisit une en tenant compte de la surface à nettoyer :

  • poudre de calcite : surfaces délicates
  • poudre de verre : façades très encrassées, surfaces dures
  • poudre de pierre : un compromis entre les deux autres

Une fois la poudre choisie et mélangée à la bonne quantité d’eau, on projette le tout à l’aide d’une pompe à eau accompagnée d’un compresseur. Un système de séchage est généralement présent sur le dispositif pour éviter toute accumulation.

Bien qu’il ressemble beaucoup au lavage classique à haute pression, il est préférable de solliciter un professionnel en ravalement pour le faire. Il saura entre autres régler l’appareil en fonction de la surface à réparer afin d’éviter une quelconque déconvenue, comme l’endommagement de la façade à cause d’une mauvaise granulométrie.