Le carrelage de piscine

Le revêtement du bassin d’une piscine peut-être proposé en 6 matériaux différents. Les magasins spécialisés proposent le liner, le PVC armé (membrane), le carrelage, le polyester, les enduits ou la peinture.
Le carrelage de piscine fait partie des matériaux « dépendant du support », cela signifie qu’il ne joue pas de rôle isolant quant à l’étanchéité de la structure. Ainsi il devra être posé sur une surface parfaitement imperméable et solide (béton).

Les 3 sortes de carrelage de piscine

Le carrelage qui recouvre l’intérieur d’un bassin de piscine doit être encore plus résistant que le carrelage d’intérieur.
En effet, en plus d’encaisser les chocs et de garantir l’imperméabilité il doit résister au gel, aux UV ainsi qu’aux traitements chimiques.
Pour cela, 3 matériaux sont assez robustes :

La pâte de verre et les émaux

Le prix des émaux est moins accessible que la pâte de verre mais en dehors du coût leur qualité irréprochable est équivalente.
Ils sont la plupart du temps vendu sous forme de plaque de petits carreaux de 2 x 2 cm assemblés comme une mosaïque.

carrelage de piscine en mosaïque
Un carrelage de piscine en mosaïque

Fixés sur une toile, leur avantage est qu’ils s’adaptent même aux angles droits ou très arrondis des bassins.
De plus, certains fournisseurs proposent de personnaliser la composition du nuancier de sa mosaïque pour un revêtement vraiment unique. Il est aussi possible de faire faire des fresques carreau par carreau par un professionnel.

Les carreaux de céramique

Ce type de matériau est principalement utilisé comme carrelage de piscine municipale plus que pour un usage particulier.

carrelage de piscine céramique
Un carrelage de piscine scolaire à base de carreaux de céramique

La céramique est proposée sous forme de dalle de taille plus importante que les plaques d’émaux et s’applique aussi bien dans le fond du bac que sur les parois.
Le support de ces dalles sont fait d’un biscuit robuste en argile et recouvert d’un émail.

La pose du carrelage de piscine

Le carrelage de piscine est le revêtement le plus simple à poser soi-même. Cela dit il faut être bricoleur et patient. Si ce n’est pas le cas, pensez à demander à une entreprise professionnelle.
Certains piscinistes proposent la vente ainsi que la pose avec des tarifs préférentiels.

L’importance des joints

Le critère primordial pour le carrelage de piscine est son étanchéité. Pour cela, il est recommandé de réaliser les joints entre les carreaux avec du mortier hydrofugé. Cette matière est traitée pour lutter contre la prolifération de bactéries en plus de garantir l’imperméabilité.
Les joints les plus performants sont plus complexes à poser et sont en résine époxy. Ils sont également plus cher mais promettent une étanchéité à toute épreuve.

Double sécurité

Pour garantir une étanchéité proche de 100%, il est conseillé de rajouter une couche de résine latex par dessus le carrelage de piscine.
Cette protection a pour but de renforcer la résistance des carreaux aux infiltrations tout en préservant leur éclat.

La pose du carrelage est bien moins compliquée que la plupart des autres revêtements, cependant si vous n’êtes pas bricoleur, passez par un professionnel.

Crédit photos : Pixabay