Acheter une maison maintenant ?

Alors que la crise du Covid 19 est loin d’être terminée, le début du déconfinement marque aussi la reprise de l’activité pour les agences immobilières. Et la tendance est incontestable : la demande pour l’achat d’une maison individuelle est très forte depuis quelques jours.

Acheter une maison pour avoir un vrai extérieur

Les 2 mois de confinement ont provoqué des situations totalement inédites. Pour beaucoup de français, cette période a permis certaines remises en question du mode de vie, aussi bien professionnel ( l’avènement du télé travail) que personnel. Et bien sûr, l’un des effets les plus ressentis fut le besoin de reconnecter avec la nature et l’extérieur. Les deux mois de privation de déplacements ont montré le besoin d’être au quotidien dans un cadre de vie agréable avec la possibilité de vivre « dehors » tout en restant chez soi.
Et cela se confirme depuis plus de 10 jours si l’on écoute les différents agents immobiliers dans les régions périphériques des grands centres urbains et sur la côte Atlantique. Tous confirment l’incroyable engouement pour l’acquisition d’une maison individuelle à condition qu’elle possède un jardin, un espace privatif ou une proximité immédiate d’une zone verte.

Acheter une maison, pas un acte anodin

Pourtant, quitter un appartement en copropriété pour partir vivre l’aventure d’une maison individuelle n’est pas une décision aussi simple que cela. Comme l’explique ce professionnel dans son guide Achat maison: tout ce qu’il faut savoir avant d’acheter une maison il est important de bien connaitre l’ensemble des étapes qui jalonnent le projet d’achat.
Qu’il s’agisse d’une résidence principale ou secondaire, acheter une maison est un investissement impactant toute la cellule familiale pour de nombreuses années.

Les différentes questions à se poser avant d’acheter une maison

Bien sûr, comme pour tout achat immobilier, les trois critères principaux sont le budget possible pour l’achat, le nombre de pièces recherchées et la région souhaitée. Cette équation va être complétée, dans le cadre d’une maison, par d’autres facteurs comme l’âge de la maison ( neuve ou ancienne), la présence d’un extérieur aménagé ou pas, une piscine, un garage, une possible extension de la maison, un aménagement à prévoir…
Dans le cadre d’une acquisition, il est important aussi de bien contrôler l’environnement de la maison et son évolution possible ( accès, transport, voisinage, terrains non construits autour…)
Le coup de coeur pour une maison, après cette période de confinement, doit toujours être ensuite réfléchit et modéré par une réflexion plus sereine sur l’ensemble des critères évoqués plus haut.

Acheter en direct ou via une agence immobilière ?

Il est fort probable que l’offre de particulier à particulier explose dans les semaines à venir. Appâtés par la très forte demande d’urbains en manque de maison à la campagne, il est possible que des biens de qualité diverses apparaissent sur le marché direct dans quelques jours. Il y aura sans doute quelques jolies affaires à réaliser, mais aussi quelques belles déconvenues à venir.
C’est le rôle modérateur que doit apporter un professionnel de l’immobilier, qui devra trier les offres, gérer le juste prix mais aussi engager sa responsabilité professionnel dans la vente d’une maison.
Entre ces deux modèles, il existe de nouveaux types d’entreprises qui offrent des modèles et outils d’estimations efficaces aussi bien pour les pro de l’immobilier que pour les particuliers avertis en quête d’un nouveau projet. Pour en savoir plus cliquez ici

Une vente immobilière classique ?

Acheter une maison répond exactement aux mêmes obligations que tous les autres biens immobiliers. Une fois le produit sélectionné, le financement obtenu et les différents compromis signés, l’acte d’achat de la nouvelle propriété doit être validée par un acte notarié. Il est tout de même important, lors de cette vente devant notaire, de bien spécifier l’ensemble des éléments constituant cette vente, surtout si la maison possède un terrain ( vérifier le bornage et le plan cadastré, les éventuels litiges de voisinage) des aménagements ( garages, caves, extensions, piscines, abris….) et surtout si une extension est envisagée.